Actualités

L'industrie de la logistique révolutionnée par l'IoT

Les réseaux français de communication travaillent pour une meilleure traçabilité

La traçabilité des marchandises se doit d'être irréprochable dans le domaine du transport. De nombreux objets connectés se sont massivement propagés pour assurer une parfaite traçabilité des produits tels que les capteurs de mesure et autres balises de positionnement. Les constructeurs automobiles les ont intégrés aux véhicules de transport afin d'assurer une parfaite communication avec les logiciels utilisés par les gestionnaires de flotte.
En plus des réseaux de communication sans fil dits traditionnels, de nouveaux réseaux, basse fréquence, dédiés à l'internet des objets sont utilisés depuis quelques temps.

C'est la start-up française Sigfox, située à Toulouse, qui essaie d'imposer son réseau dans le secteur de la logistique. Avec la société Traqueur, un partenariat a vu le jour afin de déployer la balise Traqueur nano sur son réseau européen de données que les deux acteurs viennent d'étendre à 32 pays. Ainsi le traqueur Nano dispose à la fois des fonctionnalités de la radiogoniométrie UHF, offrant la capacité de localiser des objets enterrés et cachés (repérage indoor et souterrain) et propose également une fonction GPS de haute sensibilité pour indiquer, dès que la balise bouge, sa position via le réseau Sigfox.

L'enjeu est colossal : réussir à mettre en place un réseau planétaire afin d'assurer la parfaite transmission de données des objets connectés où qu'ils soient, en évitant les problèmes de roaming et de coûts variables d'un réseau à un autre.

Le réseau IoT concurrent à Sigfox se nomme LoRa Alliance de Bouygues Telecom et Orange. Nokia entre également sur le marché et vient d'annoncer le lancement de Wing, un réseau IoT mondial, opérable sur tous les réseaux locaux quels que soient leurs modèles techniques. Le géant des télécommunications est en passe de signer des accords avec les opérateurs locaux. Il arrive en force avec ce projet dont le déploiement en France devrait débuter courant 2017 sur l'ensemble des réseaux disponibles : cellulaires 2G, 3G, 4G, Wi-fi, satellites, LPWAN, LoRa, Sigfox etc.

D'après le média Transportissimo, spécialisé dans le véhicule indstriel, « le système fonctionnera grâce à une carte SIM virtuelle liée à chaque objet. Nokia prévoit d'adresser prioritairement les secteurs IoT du transport, de la santé et de la sécurité. Wing proposera donc toutes sortes de services annexes associés, telles que l'analyse de données, la facturation aux utilisateurs ainsi que la sécurisation lors de l'échange des données. »

Retour